Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 16:15

Connaissez-vous La taverne du Troll ?

 

Un membre de notre comité de lecture, Adrien, tient avec ses acolytes un blog sur lequel ils diffusent des podcasts. Voilà plusieurs mois qu'ils mènent chacun leur petit rubrique :

> Anthony, l'animateur, semble attiré par les écrans, tant qu'il y a quelque chose qui bouge dessus (jeux vidéo, film, monde l'informatique...)

> Ludo semble attiré... par les écrans aussi, même quand c'est moins animé : Quand ça ne bouge pas sur l'écran, ça bouge dans l'imagination (film, jeux vidéos, musique et livres...),

> Adrien se tourne plutôt vers le papier... et vers l'écran de sa liseuse aussi. Bref, vers les livres,

> Laura fait usage de ses yeux et de ses oreilles, avec une chronique musicale et cinématographique.

 

Chaque jour, ils reçoivent sur leur site 300 fidèles, soit, en calculant bien, environ 9000 visiteurs par mois (Et oui, on est pas que des littéraires chez Bookstory !).

Pour l'instant, pas de rendez-vous régulier, mais au rythme ou ils vont ça ne saurait tarder. L'émission, au-delà d'une bonne heure de préparation de leur côté, dure entre 1h et 2h. Vous pourrez retrouver leurs émissions, réalisées en direct sur skype, sur twicht. Voici un petit replay, pour vous faire une idée : http://www.twitch.tv/ricola38/b/408063342

 

Et oui, c'est comme ça, au fond d'une cave, en amateurs, que de belles équipes et de beaux projets ont vus le jour. Alors nous leur souhaitons beaucoup de succès et une belle évolution. Comme nous aussi, c'est comme ça que nous avons commencés, et c'est comme ça qu'on grandit, et ben on les aime bien et on les soutient...

... et ça marche dans les deux sens puisque Bookstory sera invité de leur émission demain soir à 21h, avec Stéphanie et Laurent Reese, auteur de "Jusqu'au bout du monde" et d'une "Héroïne" que vous pourrez très bientôt retrouver en ligne !!

 

Un grand merci à La taverne du Troll donc et rendez-vous sur leur site internet http://latavernedutroll.wordpress.com/

Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 12:51

Bonjour à tous,

 

Nous voilà bien sollicités... pour notre plus grand bonheur !

Non seulement de nouveaux auteurs continuent à nous confier leurs manuscrits, pour que nous les lisions avec notre comité éditorial, mais en plus nos auteurs nous font confiance à nouveau en nous adressant leur deuxième, voir leur troisième roman (Agnès Olive, Eric Hurtrez et bientôt Laurent Reese).

 

Du coup, je peux vous dire que personne n'aura le temps de s'ennuyer sur la plage cet été !

Nos lecteurs parce que nous avons six nouveaux manuscrits qui vont pointer le bout de leur nez sur bookstory.fr dans les semaines à venir, d'ici septembre, de quoi vous donner de la lecture pour les vacances (et une chance à de nouveaux auteurs d'être édités grâce à vous).

Notre comité éditorial parce que nous avons de nombreux manuscrits, et pas de petits volumes :) , qui attendent leurs avis pour être publiés, ou pas.

 

Alors voilà, afin de pouvoir traiter au mieux tous les textes que nous confient les auteurs, nous faisons un peu de place dans le comité. Cinq de plus !

Si vous êtes bibliothécaire, libraire, prof de lettres, étudiant en lettres ou en métiers du livre, membre d'un jury littéraire, voire un très très grand lecteur ou tout autre profil qui pourrait trouver sa place dans un comité en toute légitimité, nous vous invitons à contacter Stéphanie à l'adresse > comite@bookstory.fr

 

Pour ceux qui ne nous connaissent pas. Comment ça marche ?

 

1 - Les auteurs s'inscrivent et déposent en ligne leur manuscrit, dans le cadre d'un accord de confidentialité.

2 - Notre comité éditorial accède à ces manuscrits sur le site, grâce à un accès particulier, les télécharge et donne un avis, toujours commenté, favorable ou non favorable à la mise en ligne.

3 - Deux solutions :

Dans le cas ou l'avis est  favorable, nous signons avec l'auteur un contrat d'édition (à compte d'éditeur) afin de publier son manuscrit sur www.bookstory.fr

Dans le cas ou l'avis est défavorable, un mail est adressé à l'auteur avec les commentaires du comité, afin de lui donner les éléments qui lui permettront d'avancer sur le texte, de le faire évoluer.

 

L'objectif de Bookstory est de faire découvrir les romans que nous publions au grand public. C'est vous, lecteurs, qui nous direz lesquels vous aimeriez retrouver un jour dans les rayons des libraires, édités par une maison d'édition !

 

N'hésitez pas à contacter Stéphanie si vous avez des questions ou si vous voulez nous rejoindre ! > comite@bookstory.fr

 

Et quand bien même vous ne souhaiteriez pas intégrer notre comité, nous vous invitons à découvrir des auteurs encore inconnus et leurs romans inédits. Venez les lire, les encourager et les accompagner vers une éditions papier !

 

Bienvenue chez Bookstory !

Repost 0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 00:02

En faisant un petit tour des différents sites qui, s’ils ne concurrencent pas Bookstory dans le concept ont le même objectif,- inviter le public à découvrir et porter de nouveaux auteurs -, je me suis demandé qui étaient ces internautes qui s’intéressent à leur talent.

 

Ma réflexion a été conditionnée par le commentaire que me faisait une porteuse de projet à la recherche d'un financeur. Je ne parle pas du monde du livre ici, mais du financement participatif de start-up. Elle a tenté le coup pour son entreprise, sans succès. Voilà, en résumé, ce qu’elle me disait : « J’ai récolté quelques dons, dont celui de mon père et peut-être quelques proches qui voulaient m’encourager ».

 

Alors, je me suis demandé ce qu’il y avait derrière le crowdfunding.

 

Quelques éléments de comparaison.

 

Au-delà des offres d'autoédition (lulu.com par exemple) et d'édition à compte d'auteur (bod.fr par exemple), pour se rapprocher de plus près de notre positionnement, il faut se pencher sur le marché du crowdfounding.

 

My Major Company a déjà quelques longueurs d'avance sur ce terrain-là, d'abord avec la musique, aujourd'hui avec le livre, le cinéma, la mode etc. Plus spécialisés, Bookly les rejoint sur un modèle similaire dédié au livre (voir aussi Unbound).

 

Sur un concept différent, mais très ancré dans l'univers du « texte », avec des relations déjà soutenues avec les éditeurs, Welovewords propose en ligne une solution de protection des textes d'artistes et une place de marché reconnue.

 

De nouveaux projets passionnants naissent, notamment au Labo de l'édition, Paris, à surveiller. ;)

 

Si on regarde le crowdfunding d’un peu plus près… dans le livre

 

Je me suis penché sur Bookly, qui reçoit visiblement pas mal de « supporters » pour les textes proposés par les auteurs.
Après inscription, je me suis rendu sur la page d’un ouvrage, au hasard. Nous avons accès à une présentation de l’auteur et deux extraits du livre, soit en tout pour cet ouvrage, 18 pages sur 150.

 

Ce que je me demande, c'est comment se faire une idée précise, en profondeur, sur l'ouvrage ? S'agit-il de « miser » sur un auteur sans avoir lu la totalité de son œuvre ?

 

Finalement, qui finance la publication du bouquin ? l'entourage ?
Existe-t-il des « dénicheurs de talents » qui parient quelques euros sur un auteur ? Sur quelle base ? Et si c’est le cas, suffisent-ils à générer un apport financier assez important ?


La réponse doit être « oui » puisque pour revenir sur le cas du livre que j’ai choisi au hasard sur Bookly, l’auteur a récolté à ce jour près de 9000€, donnés par une trentaine de supporters, soit une moyenne de 300€ par supporter. Pas mal !

 

Admettons qu'un texte soit publié, financé par des internautes qui en ont lu quelques extraits. Que se passe-t-il après ? Si le livre n'est finalement pas si bon ?

 

Entendez bien que ce sont de vraies questions que je me pose. Je trouve qu’ils offrent de réelles opportunités aux auteurs et à leur supporters, remarquable.

 

Encore des questions

 

De notre côté nous avons pris le parti de ne pas demander de « financement » aux internautes, mais simplement de les inviter à acheter des livres, comme ils le feraient chez tout éditeur ou autre distributeur. Nous gardons pour ce faire des prix accessibles, évoluant de 0 à 6€ de paires avec la popularité du roman (pour que les premiers ne prennent aucun « risque »), et de mettre à disposition un outil qui leur permettent de donner leurs avis sur ce qu’ils ont lu. Nous nous servirons de ces avis pour identifier les romans qui ont le plus plu.
Pour faire simple, nous demandons aux lecteurs de faire la pluie et le beau temps, de nous dire quels auteurs ils aimeraient voir publiés. Pour le plus grand plaisir des auteurs qui n'attendent qu'une chose : avoir les retours de lecteurs, autres que leur entourage proche ! (qui ont, pour beaucoup, eu droit à une lecture du livre à chacune des ses étapes ^^)

 

Pour conclure... ou pas

 

Les deux modèles ne sont finalement pas comparables et ne se basent pas sur les mêmes éléments. Mais vers lequel des deux se tournent plus volontiers les internautes ? Les auteurs ?

 

Comme vous le voyez, j’ai beaucoup de questions et si vous avez des réponses, n’hésitez pas à nous en faire part. ;)

Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 10:29

Bonjour à tous,

 

Nous avons reçu cette semaine un message, de la part de l’une de nos lectrices :

 

C’est avec plaisir que j’ai découvert le concept de votre site. Et j’apprécie beaucoup de découvrir de nouveaux auteurs. Cependant, un détail me chiffonne : l’ouvrage que j’ai commencé à lire contient d’assez nombreuses fautes d’orthographe. Est-ce que les ouvrages qu’on lit ne sont pas relus avant publication sur votre site ?

 

Diane, un grand merci pour votre question. Il me semblait important d’y répondre ici, afin que chacun puisse prendre la mesure de notre mission.

 

Tout d’abord, quel est le chemin du manuscrit chez Bookstory ?

Tous les textes que nous envoient les auteurs passent entre les mains, ou sous les yeux devrais-je dire, de notre comité éditorial. Voici un extrait de notre charte :

 

[…] Généralement, une maison d’édition se spécialise sur un certain type d’ouvrages, souvent marqué par un ADN fort, lié à l’éditeur lui-même (je parle de la Personne ici).

Notre rôle étant de collaborer avec ces maisons d’édition, nous devons avoir une vision plus générale de la sélection des manuscrits.

Pour résumer, il ne s’agit pas de sélectionner subjectivement un texte, selon des critères initiés par un attrait personnel. L’exercice consiste à évaluer le potentiel d’un livre, sa qualité, de donner un avis (favorable/non favorable), d’appuyer son avis par un commentaire […]

 

L’objectif est de répondre essentiellement à deux questions :

  • Le roman peut-il trouver un public ?
  • Le roman peut-il trouver un éditeur ?

 

La réponse sera NON pour tous les ouvrages qui ne « tiennent pas la route » ou qui ont retenu notre attention, mais qui ne sont pas encore assez aboutis pour être lus.

Si la réponse est OUI, alors nous proposons à l’auteur la signature du contrat d’édition dans le cadre duquel nous mettrons en ligne son manuscrit.

 

Ou nous arrêtons nous ?

Attention, je dis bien « nous mettrons en ligne son manuscrit »

Nous fonctionnons comme une maison d’édition sur le papier (comité éditorial, contrat d’édition…), mais nous ne faisons pas le travail d’un éditeur traditionnel. Ce n’est pas notre mission. Nous sommes une passerelle entre les auteurs et les éditeurs. C’est ce dernier, s’il est intéressé par le texte de l’un des auteurs, qui fera un travail éditorial avec lui, de la même manière que s’il avait reçu son manuscrit directement.

Lorsque nous faisons le choix de publier un ouvrage, il est mis en ligne « brut », a destination d’un public « restreint ». Voilà pourquoi vous ne trouverez pas ces manuscrits sur Amazon, la Fnac etc. Le but n’est pas de vendre des milliers de livres, mais d’identifier ceux qui pourront être édités par milliers ensuite.

 

Quel est le rôle des lecteurs ?

Nous proposons aux lecteurs de passer derrière le rideau, dans les coulisses, en découvrant le texte directement sortis des mains des auteurs. Il ne s’agit pas de lire un livre, il s’agit de lire un manuscrit et d’aider son auteur à grandir et, pourquoi pas, de lui permettre d’être édité. Vos commentaires lui permettront de corriger son texte, de le faire évoluer. De notre côté, ils nous permettent d’identifier les romans que nous dirigerons vers les éditeurs.

C’est vous lecteurs qui faites la pluie et le beau temps ! J

 

Voilà la raison pour laquelle il est possible effectivement que vous trouviez quelques coquilles dans les manuscrits que vous téléchargerez. D’autres au contraire vous surprendront par leur teneur ;)

N’hésitez pas à le dire à l’auteur dans un commentaire qui sera constructif pour lui !

 

Pour finir, il est important pour nous de marquer la différence.

Vous pouvez acheter un livre fini (corrigé, mis en page, imprimé…) à un éditeur, vous pouvez co-éditer un livre dont vous avez lu un extrait, en misant une somme d’argent sur le projet (MyMajorCompany Books, Bookly…), ou vous pouvez vous offrir en avant-première le manuscrit d’un auteur, que vous trouverez peut-être un jour en rayon dans votre librairie (corrigé, mis en page, imprimé… par un éditeur ^^) grâce à vous, en participant à la vie de Bookstory.

 

Diane et chacun d’entre vous, j’espère que vous ferez de belles découvertes sur Bookstory et surtout n’oubliez pas de faire un retour à l’auteur sur votre lecture, ils n’attendent que ça !

 

Nous restons disponibles pour répondre à vos questions.

 

A très bientôt et bonne lecture,

 

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 00:13
Joyeux anniversaire Bookstory ! Un an, déjà !

Un an !


Nous sommes le 21 mai et voilà un an que la maison d'édition Bookstory a été créée ! Il serait bien difficile de vous dire tout ce qui s'est passé en 12 mois, 52 semaines, qui en paraissent moitié moins et tellement plus à la fois.


En réalité, Bookstory a plusieurs anniversaires :


- En décembre 2010, le projet Bookstory était reçu par le comité d'intégration de l'incubateur multimédia Belle de Mai. Deux années durant, nous avons façonné Bookstory dans ses moindre recoins, en rencontrant auteurs, lecteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires... et j'en passe. En collaborant avec les Knowledges angels de l’incubateur, pour affiner un positionnement, un rôle utile à tous. Aujourd'hui Bookstory a une vraie identité et surtout une vraie mission, "Guider les bons auteurs vers les bonnes maisons d'édition", et une vraie promesse pour les lecteurs, "Lisez aujourd'hui ce que tout le monde lira demain".


- En février 2012, nous mettions en ligne la première version du site internet, limitée aux auteurs et a notre comité. Les premiers auteurs nous ont confié leurs textes, leurs bébés, merci à eux. Certains sont en ligne aujourd'hui. Et ce, grâce à la mobilisation et la motivation de nos premiers lecteurs, de notre équipe, notre comité. Ils sont toujours là, aujourd'hui un peu plus nombreux, nous suivent, font vivre Bookstory et nous sommes heureux de les compter parmi nous. Stéphanie prend soin d'eux, mais eux prennent surtout soin de Bookstory et des écrivains !


- En mars 2012, nous partions pour Paris avec Marion et Estelle (dont nous avons régulièrement des nouvelles d'Irlande, où elle passe quelques mois, tout en continuant à lire en français, à lire Bookstory), direction le Salon du Livre. Nous sommes arrivés, tambours battants, pour dévorer ce salon et présenter enfin officiellement Bookstory au monde ! Ça y est, Bookstory était né ! Et je dois dire que l'accueil fût plus qu'encourageant ! ...même qu'une certaine Stéphanie, qui découvrait alors le projet, ne l'a dès lors plus quitté !


- En mai 2012, j'allais déclarer la naissance de Bookstory, par le dépôt des statuts pour être plus précis. Monsieur, Madame ? ... non, SAS Bookstory ! APE : 5811Z, métier : Édition de livres (pré-édition, ça n'existe pas...). Voilà, Bookstory existait ! Comment vous dire ? Nous étions comme papa et maman, émerveillés, fiers, légers ! C'est là que la nouvelle (et dernière) maman nous rejoignait d'ailleurs, Anne-Lise.


- En septembre 2012, nous fêtions la rentrée littéraire à notre manière, avec la signature despremiers contrats d'édition avec Agnès Olive, pour ses romans "Jim" et "Les enfants s'amusent bien". Est-ce qu'elle nous suit ? Non, elle fait bien plus que ça ! Bien au-delà de nous confier deux perles, nous mettrons bientôt la troisième en ligne et elle nous accompagne dans chaque moment.


- En octobre 2012, nous mettions en ligne la première version complète du site, après je ne sais combien d'heures de développement, de tests, de corrections... Anne-Lise vous le dira, elle s'est régalée ! Aujourd'hui, www.bookstory.fr n'a de cesse de grandir, d'évoluer et nous y travaillons toujours, pour le rendre plus grand, plus beau !


- En Décembre 2012, nous lancions notre premier concours littéraire, présidé par Kévin Juliat, organisé par Jean-Marie Nazarenko et remporté par Chris Antone.


- En Mars 2013, nous participions pour la première fois au Salon du Livre de Paris, avec notre stand, accompagné de nos auteurs Agnès Olive, Franck Achard, Thierry Blandenet, Laurent Reese, Brigit Bontour, Eric Hurtrez, des membres du comité, notre entourage, nos amis... Je ne me relance pas dans toute la liste :) Un très grand moment !


Et nous voilà, un an après, toujours là, unis, passionnés et investis dans notre mission. Alors, chers auteurs, chers lecteurs, chers éditeurs, chers autres, qui que vous soyez, si vous aimez les livres, si vous aimez leurs auteurs, n'hésitez pas à nous rendre une petite visite, à lire un roman inédit, à adresser votre avis à son auteur, et nous serons les plus heureux (et vous aussi) !


Bienvenue à vous et... Joyeux anniversaire Bookstory !


Champagne !


Anne-Lise, Marion, Stéphanie et Guillaume


P.S. : Pour fêter ça, nous envoyons notre collection de dix marque-pages à tout nouvel inscrit jusqu'à la fin du mois (pour peu qu'il renseigne son adresse bien entendu).

Repost 0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 14:45

J'allais vous parler du rapport de Pierre Lescure, mais ma tête ne veut pas.

 

D'abord parce que le sujet mérite un intérêt tout particulier et une étude approfondie, que je vais faire... dès que j'aurais un peu de temps ! Mais il faut dire que nous n'avons pas le temps de nous ennuyer en ce moment :)

Et c'est tant mieux !

 

Ensuite parce qu'à force de rencontrer des auteurs, de parler de leur style, de leur méthode d'écriture, de leur univers... et des sujets qu'ils abordent, je me suis demandé : Si je devais écrire un bouquin, ce serait quoi ?

 

Vaste question ! Mais les auteurs, pour nous proposer leurs manuscrits, en passent bien par là non ? Ils doivent bien se poser un jour la question du sujet qu'ils ont envie de traiter, des personnages auxquels ils veulent donner vie... ?

Je m'y suis essayé ces derniers temps, à prendre des notes par-ci, par-là, à mettre une idée sur un bout de papier, à décrire une situation que j'aurais envie de rapporter dans un livre.

Mais je peux vous le dire maintenant, le champ est tellement vaste qu'il est très difficile d'y dessiner une route à peu près droite !

Pouvons-nous trouver deux auteurs qui ont la même solution, la bonne ? Chacun fait à sa sauce.

 

L'idée,

Le sujet de certains écrivains s'impose par le biais de leur activité professionnelle, d'autre par convictions personnelles, d'autre par histoire familiale... il existe toujours un élément vécu déclencheur semblerait-il. La base viendrait de là, une petite idée qui s'impose et qui fait son chemin, au fil du temps...

 

Le fil,

qui se fait aussi selon chacun, avec un plan détaillé, documenté (Eric Hurtrez par exemple) ou beaucoup plus intuitivement, dans l'émotion (Comme Agnès Olive). Certains savent exactement ou ils veulent aller, d'autres se laissent porter.

 

Le développement,

Vous trouverez un peu d'autobiographie dans ces romans, mais surtout du fictif. J'ai pu apprendre que, généralement, les auteurs n'aiment pas se dévoiler dans leurs bouquins, ou en tout cas pas à visage découvert. "Un roman, ce n'est pas un journal intime. On joue de ses expériences, mais on créée un monde, une vie fictive." C'est bien la raison pour laquelle de nombreux auteurs écrivent sous pseudonyme.

Les personnages sont ce qu'ils admirent et ce qu'ils détestent. L'univers se compose de leurs souvenirs, des sensations vécues. Vous savez, un peu comme quand une odeur vous replonge une fraction de seconde tout droit en enfance. Vous ne savez pas vraiment ou, ni quand, mais vous reconnaissez cette sensation soudainement.

Difficile de faire la part des choses entre réalité et imaginaire. Un savant mélange des deux, qui donne un cocktail savoureux.

 

Tout ça pour vous dire que, pour écrire un livre, il n'y a pas une méthode. Chacun la sienne.

En revanche, il y a un point commun entre tous ces auteurs, sans exception me semble-t-il : pour trouver, cerner et développer son sujet, il faut le laisser prendre toute sa place. Si aucun auteur n'a la même démarche pour écrire, tous l'ont laissé les prendre, les habiter. Ils ont vécu avec lui, des mois durant, se demandant ce qui se passerait ensuite, puisant dans leur vie de tous les jours les idées, les situations, les traits de caractère...

Si vous êtes l'ami d'un auteur, dites-vous bien que sans le savoir, vous avez très certainement aidé à composer un ou plusieurs de ses personnages.

 

Alors, pour nous éclairer, je vous invite à nous le dire, chers auteurs, ou allez-vous chercher vos lignes ?

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 09:00

Cinq étudiants de l'école centrale de Marseille ont travaillé six mois durant, jusqu'en mars dernier, en collaboration avec Bookstory. Leur rôle, entre autre, était d'étudier la possibilité, et avant tout la pertinence, de proposer aux acteurs de Bookstory, un lieu de rencontre physique.

20130322_215046.jpgEffectivement, si Bookstory est une maison d'édition numérique, nous n'avons pas l'intention de nous cacher derrière nos écrans. Nous sommes ravis de voir de nouveaux comptes se créer sur notre site internet chaque jour, d'échanger quelques mails et quelques coups de téléphone, mais rien ne vaut un bon repas, ou tout au moins un café, pour nous retrouver et échanger... en vrai, IRL !


Et nous avons déjà commencé ! :)

 

Pour savoir si cette démarche était réciproque, les étudiants ont décidé de sonder. 108 personnes ont été interrogées et quatre d'entre-elles n'ont pas répondu à leurs questions. Voici un petit compte rendu des réponses récoltées.

Alors, aimez-vous vous réunir pour parler livre ?

 

Qui sont les participants ?

 

67% de femmes et 29% d'hommes ont répondu,

agés entre 15 et 25 ans pour 33% d'entre eux, entre 26 et 35 ans pour 9%, entre 36 et 60 ans pour 36%, et plus de 60 ans pour 18%.

Les Bouches du Rhône sont à l'honneur, forcément ^^, avec 54% des participants, 17% habitent le Vaucluse, 9% Paris et les alentours. Les autres sont dispersés dans 15 départements différents.

 

48% d'entre eux sont en activité, 31% sont étudiants, 3% sans emploi et 14% sont retraités.

 

Quels lecteurs sont-ils ?

 

Tout d'abord, les lecteurs lisent-ils ? On se doute bien que la réponse est "oui", mais la vraie question est "combien" ?
D'abord, 16% mettent plus d'un mois à lire un livre. 40% lisent un à deux livres par mois, 29% lisent entre 3 et 5 livres et 11% entre 5 et 10 livres. Aucun ne lit plus de 10 livres par mois... rho ! :)
Ce loisir, ils y consacrent chaque semaine plus de 2 heures, pour 71% d'entre eux, dont 24% plus de 4 heures.

Mais que lisent-ils ?
C'est le roman qui arrive en pole position, avec plus de 82% des votants. Puis viennent dans l'ordre la nouvelle (près de 29,63%), l'essai (plus de 21,30%) et la biographie (20,37%).

Ont été spontanément énoncés les catégories suivantes : Thriller, Fantasy, Polar / Policier, Fantastique, Bande-dessinée, Académique, Philosophie / Sciences Sociales, Historique, Scientifique, sans oublier les albums jeunesse, la presse et la Poesie.
Le théâtre est lu par 15,74% des personnes interrogées.

 

Maintenant que nous savons à qui nous avons à faire, venons-en au concret :

 

A la question "Aimeriez-vous vous sentir rattaché à un groupe de lecteurs physiques (rencontres réelles) ?" 27% ont répondu Oui, et 42% ont répondu Non. Les autres sont mitigés.
Que pouvons-nous en déduire ? Analysons les 36 commentaires qui accompagnaient les réponses.

Le mot qui pointe régulièrement le bout de son nez est "échange". Visiblement, tous les lecteurs n'ont pas dans leur entourage proche des personnes avec lesquelles parler Livre. C'est certainement de là que vient le second terme le plus utilisé, "Découverte".
Si nous mettons ces deux là dans un shaker et que nous secouons bien fort, que se passe-t-il ? Un auteur se laisserait-il séduire par la description qu'on lui ferait d'un livre, qu'il n'aurait d'ailleurs certainement jamais approché en temps normal ? Il semble que ce soit le cas.
Il est vrai, je l'ai moi-même constaté, que sans recommandations, un lecteur se laisse facilement emporter par les livres d'une même catégorie, d'un même auteur chouchou.
Mais finalement, faites le test et allez faire un tour sur les blogs littéraires (si vous n'en connaissez pas, demandez nous, on vous dira ^^). Si sur les trois derniers bouquins chroniqués vous n'en trouvez pas un qui vous fait de l'oeil, alors que vous l'avez croisé déjà quelques fois sur les étagères de votre libraire sans y prêter plus attention... et bien on peut remballer !

 

Concernant ceux qui disaient ne pas être intéressés par des rencontres entre lecteurs, beaucoup mettent ça sur le dos du manque de temps. Ce ne serait donc pas parce qu'ils ne le veulent pas, mais parce qu'ils ne leur peuvent pas ?
Nous identifions tout de même quelques lecteurs solitaires qui ont envie de garder leur propre ressenti après la lecture d'un livre. La lecture leur permet de s'évader, de faire marcher leur imagination et de plonger dans un monde qui ne sera pas celui du voisin, alors qu'il lit le même roman. C'est un peu ce qui se passe quand on voit le film du livre, on est souvent déçus... pourquoi ? La représentation qu'on s'en est faite est bien personnelle !

 

Ce qui m'a interpellé dans cette étude, c'est que malgré les réponses que nous venons de lire, 69% des lecteurs aimeraient participer à des évènements autour du livre, dont 66% viendraient avec plaisir rencontrer un auteur, que ce soit pour une rencontre ou une séance de dédicaces.
Les auteurs mobiliseraient les foules ? Si je comprends bien : Rencontrer d'autres lecteurs, non merci. Par contre, rencontrer un auteur, volontiers !?
Voilà, ce qui plait aux lecteurs c'est de savoir qui a écrit le livre qu'ils ont pris plaisir à lire. C'est bien naturel !
Il n'est pas difficile de s'en rendre compte lorsqu'on parcoure les allées d'un salon du livre un samedi après-midi. A voir la taille de la file indienne des lecteurs, le nez dans leur bouquin (évidemment) en attendant de se faire dédicacer celui qui sera très bientôt précieusement rangé dans la bibliothèque...


Mais avant tout, c'est la rencontre qui attire, pas la signature. A bon entendeur !

D'autre part, toujours pour aller plus loin dans l'univers du livre, après l'auteur, c'est le lieu qui mobiliserait les foules. 34% affirment être intéressées par la visite d'un lieu emblématique associé à un livre. Certains font des kilomètres pour se retrouver dans le monde du Seigneur des anneaux ou pour essayer de traverser le mur de la gare d'Harry Potter. Bon, pour le Vatican, ce n'est pas le Da Vinci Code le principal responsable, je vous rassure :)

 

La majorité des personnes interrogées (60%) apprécieraient de participer à des rencontres culturelles qui associeraient lecture avec musique, théâtre, gastronomie, cinéma ou photo par exemple.

Les questions suivantes sont un peu plus spécifiques et concernent le lieu d'une rencontre en lui-même, je passerai donc rapidement là-dessus.
Les avis sont répartis assez équitablement entre Oui, Non et sans réponse concernant la question : Souhaiteriez-vous que l'ambiance et la décoration du lieu soient adaptées au thème de la rencontre.
Nous apprenons aussi que 61% des votants ne fréquentent pas aujourd'hui ce type de lieu et de rencontre, qu'ils seraient plutôt partant pour s'y rendre en soirée (39%), que ce soit en semaine (20%) ou en Week-end (24%) et généralement plusieurs fois par an (ce qui veut dire moins d'un fois par moi dans le sondage). Ils seraient prêts pour cela à faire 20 kilomètres maximum pour la majorité

 

Pour finir, les étudiants se sont intéressés aux pratiques de lectures.

 

La majorité des lecteurs lisent allongés (67%) ou assis (60%). quelques-uns liraient debout donc (5%).

 

13% seulement possèdent une liseuse et 61% préfèrent encore le papier à l'écran. 16% avouent ne jamais s'être renseigné sur les Readers et 10% regrettent un prix trop élevé. Certains sont quant à eux opposés au concept du livre numérique (8%)

Voilà pour ces quelques informations que nos Centraliens ont récoltés et que nous vous proposons ici.

Je l'ai déjà fait à de nombreuse reprise, mais un grand merci à eux pour leur travail. Il allait bien au-delà de cette petite étude et l'ont mené à bout avec brio.

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires !

Et, pour information, nous avons bien l'intention de nous retrouver pour quelques rencontres entre lecteurs et avec nos auteurs... News à venir ici... restez connectés ;)

Repost 0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 14:21

Dimanche, nos copains Mondokkido présentaient le premier site ludo-culturel sécurisé pour les enfants !

 

> http://www.mondokiddo.com/

 

 


 

 

 

Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône nous offre, en ce mois d'Avril, l'occasion de présenter nos projets culturels et numériques au Pavillon M, phare des acteurs et visiteurs de Marseille Provence 2013.

 

 


 

 

> http://www.pavillon-m.com/

 

Ce mois-ci, les projets numériques sont donc à l'honneur et c'est avec grand plaisir que nous voyons leurs regards se tourner vers les toutes jeunes entreprises et projets de l'Incubateur Belle de Mai... Entre autre, bien entendu !

 

Demain, jeudi 18 avril 2013, ce sera notre tour !

Nous vous accueillerons pour vous présenter Bookstory et répondre à toutes vos questions et vous faire découvrir notre bibliothèque inédite !

 

J'espère que nous vous accueillerons nombreux et adressons donc un grand merci à MP 2013 et au CG13.

 

A demain !

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:45

*même pour vous, peuple de l’Amazon !

Ce post s’adresse aux précurseurs, aux avant-gardistes, aux trend-setters, à ceux qui sont victimes de leur envie d’innovations, autrement dit, aux propriétaires de Kindle.

Aux prémisces du numérique, je me souviens d’une soirée adhérents d’un grand distributeur spécialisé, où trônait fièrement sur un piédestal occasionnel, une bibliothèque. Elle avait plutôt l’air d’un livre cette bibliothèque. Un livre métallique, que l’on pouvait ouvrir comme ceux en papier. Pour faire comme les vrais. Pour faire comme les grands. Du haut de son innovation, elle avait l’air ancestral, sans vraiment savoir s’il fallait passer le pas de l’innovation en se coupant du monde présent, ou s’il fallait rester indécis, pris dans le pire des deux mondes.

Quelques années plus tard, un grand distributeur aussi répandu que son homonyme fluvial et magistral, vous a donné le sourire en vous livrant en quelques clics, ce qui allait devenir les premiers pavés d’une (r)évolution numérique. Le changement, c’était maintenant; le numérique allait devenir un mode de lecture normal. Et comme certains croquent dans la pomme avant d’en vérifier la présence d’un ver, trop contents de pouvoir emporter partout sa collection d’incontournables, on s’est précipités, on a acheté ce qu’on croyait être des bijoux d’innovation.

Et encore une fois, on s’est réveillé, coincés, incapables d’en profiter pleinement.

Et nous, chez Bookstory, on en a marre de devoir s’excuser d’être en avance sur son temps. On a envie de vous donner accès, à vous, précurseurs piégés, on a envie de vous donner accès à ce monde dont vous rêviez.
Alors voilà, depuis ce matin, vous avez désormais accès à un format spécial Kindle : le mobipocket. Vous pouvez désormais télécharger directement le manuscrit de votre choix, sans aucune conversion ni manipulation supplémentaire. Les manuscrits Bookstory se déclinent désormais sur votre liseuse, tablette, smartphone et ordinateur, qu’ils soient Amazon, Fnac, Apple ou autre.

On ne vous jugera pas, quelles que soient vos orientations textuelles. On est pour la Culture, la Culture pour tous !


Nous serons d'ailleurs présents le 18 avril prochain au Pavillon M, dans le cadre de Marseille Capitale Européenne de la Culture 2013. 'Le Numérique se donne en spectacle', et nous avec !

Repost 0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 08:25

Vous avez pu, pour bon nombre d’entre vous, nous suivre dans la préparation, l’élaboration et la réalisation de notre présence sur le Salon du Livre.

On l’a tellement désiré, imaginé, rêvé ce Salon... Depuis des mois que nous le préparions. On avait une telle appréhension...

 

20130320_164625.jpg20130320 153716

 

4 jours.

4 jours pour voir Bookstory intégrer le cour préparatoire où nombre de ses camarades se partagent les mètres carrés.

 

Ce que ça peut rendre fier de voir son petit échanger, intéragir, lui découvrir des expressions, des situations encore inédites.

 

Une fois passée l’étape subjective du soutien inconditionnel, la réalité reprend ses droits sur le concret de la situation.

 

C’était notre premier Salon du Livre. Notre premier événement en tant qu’exposant, avec une présence affirmée.

 

20130325_121705.jpgBookstory s’est retrouvé recalé dans un espace confiné, presque étouffé par une contre-allée où l’affluence ressemblait à celle des rues de Village un dimanche... Et comme chacun le sait, les villages ne s’éveillent que lors de fêtes locales. Alors nous n’avons pas hésité !

On s’est paré de nos 10 plus belles couleurs, de nos 10 invitations les plus courtoises pour animer les rues de cette ville toute entière ; et l'accueil a été très positif et encourageant !

C’est d'ailleurs à ce moment, au moment où l’on voit une dizaine de personnes se bousculer sur le stand qu’on se dit que l’aura de Bookstory abat les murs, et que cette boussole qui est son emblême, les guide véritablement les lecteurs, auteurs et éditeurs.

 

Pour ceux qui ne nous connaissaient pas encore, cela leur a donné l'occasion de nous découvrir, de rencontrer quelques uns de nos auteurs et certains membres de notre comité. 


20130323_181742.jpg

 

Et même si nous savions que Bookstory avait le pouvoir de séduction de Brad Pitt (ça ne nous dérangerait pas que Bookstory soit aussi bien conservé à son âge !), mais à ce point...

Voir notre communauté ne pas se contenter d’un contact virtuel, mais la voir aussi présente dans les grands moments, quand nous avons besoin d’elle...

 

20130323 18111320130322_215042.jpg

 

 

Le voilà le secret de Bookstory !


 

20130325_194001.jpgEt pour finir, un grand merci à nos auteurs qui à défaut de signer des dedicaces numériques, ont marqué de leur plus belles plumes nos marques-pages de notre numéro de stand...

Agnès Olive >> auteure de Jim et Les enfants s'amusent bien

Franck Achard >> auteur de La longue mort de Florentin chasse le vent

Thierry Blandenet >> auteur des Corps sans mémoire

Laurent Reese >> auteur de Jusqu'au bout du monde

Eric Hurtrez >> auteur de Cauchemar, dont on vient de publier la suite, Pas de gloire sans chimère

à Olivier, pour ses marque-pages qui ne laissent personne indifférent ;

à Lucie, pour avoir fait en sorte que nous ne manquions de rien ;

à Christèle, pour avoir pris le relais dans des délais intenables, avec une main de maitre ;

à Philippe, pour nous avoir fait comprendre que le stand manquait de déco ;

à Alexis pour son flow de distribution de marque-pages ;

à l’équipe des centraliens et Kévin pour nous avoir fait découvrir un café littéraire très sympathique ;

à tous les blogueurs, éditeurs, membres du Comité et tous les autres qui sont passés nous faire un coucou !

à Pizza Rabbit pour ses livraisons inconditionnelles de pizza ;

à Haribo, pour rester depuis tant d’années une valeur sûre (autant pour les dentistes, que pour notre soutien moral) ;

à Carte Noire, pour nous booster après de courtes nuits ;

à Samsinite by ValisePiCher - made in porte d’Aix, pour fournir des valises toute en oxymore, éphémères et costaudes (ne se déchirent qu’une fois arrivée à destination) ;

à...

Si vous avez réussi à lire jusque là, c’est qu’on est prêts pour les Césars !

 

Et en attendant notre apparition sur le petit écran, on vous invite à surveiller de très près les nouveautés côté >> www.bookstory.fr

 

De notre côté, on a de la lecture...

A très vite,

L'équipe Bookstory

 

20130325_194626.jpg

Repost 0

Bienvenue

  • : BookStory.fr
  • BookStory.fr
  • : Boussole éditoriale, nous guidons les rencontres entre les auteurs, leurs lecteurs et les éditeurs. Si vous faites partie de l'une de ces catégories, nous vous invitons à nous rejoindre sur www.bookstory.fr
  • Contact

Nous suivre...

Rejoignez nous sur   logo facebook

 

Rejoignez nous sur   logo Twitter-copie-1

Recherche

Liens