Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 22:34

Tout auteur a rêvé un jour ou l’autre de la reconnaissance ultime du monde du livre : un vrai contrat d’édition !

 

Cette reconnaissance, celle d’un professionnel qui a trouvé en son texte une vraie patte, un joli style, une belle maîtrise, un moment de plaisir, elle se traduit par un document signé entre l’auteur et son éditeur. Un document qui engage les deux parties, donne à chacun des droits et des obligations.

 

Mais tous les contrats ne se valent pas, et certains auteurs en connaissent mal les rouages. Avant de se lancer dans l’aventure, il est pourtant primordial de comprendre le sens de chaque type de contrat…

 

Bookstory s’est engagé auprès des auteurs dans une démarche de transparence. Chez nous, pas de compte d’auteur, pas de limitation dans le versement des droits d’auteur, pas d’autoédition déguisée… Et surtout, une information claire et complète sur la relation que nous voulons établir avec vous, nos auteurs.

 

contrat

 

Et d’abord, un contrat d’édition, qu’est-ce que c’est ?

 

Le contrat d’édition est défini par l’article L 132-1 du Code de la Propriété Intellectuelle :

 

« Le contrat d’édition est le contrat par lequel l’auteur d’une œuvre de l’esprit ou ses ayants droit cèdent à des conditions déterminées à une personne appelée éditeur le droit de fabriquer ou de faire fabriquer en nombre des exemplaires de l’œuvre, à charge pour elle d’en assurer la publication ou la diffusion »

 

Pour résumer, dans le cadre d’un contrat d’édition classique, dit « contrat à compte d’éditeur » (C/E), l’auteur confie les droits sur son ouvrage à un éditeur qui prendra à sa charge la fabrication, la diffusion-distribution de son livre auprès de son public, la promotion, etc. L’auteur reçoit en échange une rémunération convenue entre les deux parties, les droits d’auteurs (qui feront l’objet d’un billet prochainement). Ces droits d’auteurs, sauf dans le cas de certains ouvrages collectifs, sont proportionnels aux recettes issues de la vente du livre.

 

Si le contrat à compte d’éditeur est bien LE contrat espéré par tout auteur, il existe cependant des contrats alternatifs, proposés par certains éditeurs. Ils peuvent être tout à fait respectables ou complètement véreux, l’important étant d’en bien connaître les tenants et aboutissants.

 

Le contrat à compte d’éditeur limité (CEL) : Basé sur un contrat d’édition classique, la différence réside dans le fait que l’auteur ne perçoit aucun droit d’auteurs, ou, au mieux, un % de rémunération ridicule. Dans certains cas, le contrat prévoit une rémunération à partir d’un certain nombre d’exemplaires vendus, rarement atteint.

 

Le contrat à compte d’auteur (C/A) : Dans ce cas, il est tout bêtement demandé à l’auteur de prendre lui-même en charge les frais de fabrication, de diffusion, de distribution et de promotion de son ouvrage. La plupart des maisons qui proposent ce type de contrat n’assurent en réalité pas du tout le rôle d’éditeur ; ils se contentent, sans le travail avec l’auteur qu’aurait fait un éditeur traditionnel, de fabriquer et de vendre l’ouvrage… aux frais de l’auteur ! Attention donc avant de signer un tel contrat, faites d’abord un tour sur le site du CNL

 

L’autoédition : Il s’agit ici pour l’auteur gérer lui-même toute la chaîne du livre. Il écrit son livre, évidemment, il le corrige seul, le compose seul, le fabrique seul, le diffuse seul (généralement en ligne), en assure seul la promotion, etc. Et par le fait, il en récolte les fruits… seul ^^ !

 

Chez Bookstory, nous avons très naturellement opté pour la solution du contrat à compte d’éditeur (C/E). Il est à nos yeux le seul à écarter toute méfiance, d’une partie comme de l’autre, et tout engagement à demi-ton. Lorsque l’auteur nous fait parvenir son manuscrit via notre site internet , nous lui adressons une clause de confidentialité – à laquelle nous soumettons les membres de notre comité éditorial – afin de protéger ses droits.

 

Dans le cas où notre comité donne un avis favorable à la mise en ligne du livre, nous signons avec l’auteur ce contrat d’édition à compte d’éditeur, rémunéré à hauteur de 20% des ventes (HT). Nous pouvons ainsi proposer son ouvrage en ligne au grand public, à son lectorat, et prendre la mesure de l’accueil qu’il lui réserve.

 

Notre rôle n’est toutefois pas exactement le même que celui de l’éditeur. Je vous invite à vous rendre sur notre article « Pas éditeur... Chemin vers les éditeurs ! » pour en savoir plus.

 

La finalité de Bookstory se signe par une collaboration avec les maisons d’éditions traditionnelles. Nous orientons, grâce à notre plate-forme et à son public, les rencontres entre les auteurs et les éditeurs. Le but est donc que chaque ouvrage retenu par notre comité de lecture ne fasse qu’un bref passage chez Bookstory, et que nous ayons le plaisir de le retrouver bien vite sur les étagères de nos libraires, publié par un éditeur reconnu !

 

Chers auteurs, si vous avez des questions, nous vous invitons à nous adresser un mail à : auteur@bookstory.fr

 

Si vous êtes lecteur confirmé et que vous souhaitez rejoindre notre comité, c’est par ICI

 

Au plaisir de vous lire,

A très bientôt ;)

 

L’équipe Bookstory

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bienvenue

  • : BookStory.fr
  • BookStory.fr
  • : Boussole éditoriale, nous guidons les rencontres entre les auteurs, leurs lecteurs et les éditeurs. Si vous faites partie de l'une de ces catégories, nous vous invitons à nous rejoindre sur www.bookstory.fr
  • Contact

Nous suivre...

Rejoignez nous sur   logo facebook

 

Rejoignez nous sur   logo Twitter-copie-1

Recherche

Liens