Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 15:32

Une quinzaine de jours après la dead line annoncée par Google en février dernier pour la mise en ligne de Goole Editions, nous n'avons toujours pas de nouvelles. Peut-être en aurons-nous très prochainement ?

En attendant, Google Livre nous permet toujours de nous renseigner sur nos lectures en accédant à une base de données énorme.

 

Ebibli

Plus récemment un nouveau moteur de recherche a fait son entrée sur la toile.

Ebibli.fr, avec une interface épurée et simple qui devrait être complétée d'ici peu par quelques filtres supplémentaires, vous propose de "trouver tous vos E-books gratuits" en vous orientant vers les sites distributeurs.

 

Vous trouverez parmi les livres gratuits, pour beaucoup tombés par l’effet du temps dans le domaine public, des chefs-d'oeuvre et des références littéraires à côté desquels il serait dommage de passer.

 

Nintendo l'a d'ailleurs bien compris il y a peu en sortant pour la Nintendo DS le "jeu" 100 Livres Classiques. Je m'y étais penché lors de sa sortie :

 

"15,75/20, c’est la note qu’attribue le site internet jeuvideo.com au premier né de Sony dans la famille Lecture.

C’est une critique encourageante que dévoile l’article qui est consacré par cette source d’information prisée des gamers.

Le côté pratique est bien entendu mis en avant, mais l’enrichissement culturel est relevé par les commentaires des visiteurs.

Les ouvrages qui sont proposés par Sony ne sont pas tout récents puisque tombés dans le domaine public, mais ces références sembleraient pouvoir séduire les vacanciers ou les utilisateurs des transports en commun par exemple. Sony veut « tirer un bout de la couette » du livre numérique de son côté d’après jeuvideo.com avec un dérivé du E-book qui ne répond pourtant pas à toutes les exigences. On pourra apprécier une utilisation facile et agréable avec la présence des bandes sonores apaisantes et des marques pages tout en regrettant l’absence de sommaire et la taille de la console qui a du mal à recevoir les longues phrase qui prennent souvent plusieurs pages. Cependant, le catalogue est qualifié d’hétéroclite puisqu’il compte quelques œuvres d’auteurs anglophones. Les interactions possibles sont appréciées avec la possibilité de télécharger de nouveaux ouvrages sur internet, d’échanger les ouvrages d’une console à l’autre ou de faire télécharger une version d’essai à un ami. Pour les lecteurs qui auraient du mal à choisir le livre qu’ils dévoreront un questionnaire est prévu pour les guider dans leur choix en fonction de leurs goûts et les notes des autres lecteurs pourront inciter certains d’entre eux à découvrir un œuvre qui ne les tentaient pourtant pas naturellement.

La Nintendo DS n’offrira pas le même confort de lecture qu’un E-book, mais le prix du jeu, 30€, donnera accès aux grands classiques de la littérature française à de nombreux heureux possesseurs que la console. [...]"

 

Qu'en pensent les utilisateurs ?

 

 

" [...] D’après les commentaires laissés sur le site internet le prix est très apprécié des lecteurs qui regrettent pourtant la non-intégralité de certaines œuvres (Les fables de Lafontaine par exemple).

Le jeu est conseillé par les utilisateurs aux amoureux de lecture qui pourront découvrir quelques références qu’ils n’ont pas encore eu l’occasion de lire. Le terme ‘enrichissant » est retrouvé à de nombreuse reprises, voir même plébiscité par un internaute qui invite les plus jeunes à laisser de coter leurs Pokémons pour un temps. Les Adolescents répondent par un manque d’intérêt pour cette lecture qui les rapproche peut-être un peu trop de leur scolarité. L’exception qui confirme la règle est un jeune garçon de 13 ans qui apprécie de pouvoir découvrir cette littérature qui fait la richesse de la culture. Les plus âgés y trouvent aussi leur intérêt et l’un d’eux lance même « Le E-book c’est l’avenir, j’aime les livres papiers, mais il faut savoir vivre avec son temps ! ». D’autres préfèrent le charme du livre traditionnel qui, à défaut de participer à la déforestation, dispose de plus d’autonomie et permet par le fait des économies d’électricité. L’un d’entre eux prône ainsi la fréquentation des bibliothèques qui pour 10€ par an donne un accès illimité à la lecture sans donner mal à la tête. Ces derniers ne vous permettent pourtant pas de lire sur un fond sonore de nuit d’été ou de chant printanier d’oiseaux."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bienvenue

  • : BookStory.fr
  • BookStory.fr
  • : Boussole éditoriale, nous guidons les rencontres entre les auteurs, leurs lecteurs et les éditeurs. Si vous faites partie de l'une de ces catégories, nous vous invitons à nous rejoindre sur www.bookstory.fr
  • Contact

Nous suivre...

Rejoignez nous sur   logo facebook

 

Rejoignez nous sur   logo Twitter-copie-1

Recherche

Liens