Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 16:09

Nous tenions à réagir à cet article sympathique de Bisonteint

 

Il nous arrive bien trop peu souvent de partager des livres papiers nous autre, dans le sud de la France, contrairement à "cette personne" à Besançon. Nous avons même à Marseille une Girafe qui a élu domicile sur la Canebière, et qui accueille en son ventre les livres que des lecteurs souhaitent partager… autant vous dire que Zarafa (c’est son nom), crie famine !! Et pire que ça, voilà l’accueil qu’elle a reçu :

 

01zarafa.png

 

Née de papier, je vous prie de croire qu’elle n’a pas fait long feu… (Désolé, je me suis senti obligé)

Telle un phénix, elle a réussi à renaitre de ses cendres, avec un bébé, plus solides cette fois-ci, prêtes à affronter les attaques et toujours sur leurs pattes… enfin, jusqu’à maintenant. Advienne que pourra !

 

02zarafa.jpg


Ce qui est dommage, comme le dis si bien l’article, c’est que nous en avons tous des «  […] livres de poches qui jaunissent chez moi et que je ne relirai jamais. ».

 

Nous avons trouvé il y a quelques temps un site internet qui propose de rendre le partage interactif et de suivre son livre, là où il va lorsque nous le perdons de vue > http://www.bookcrossing.com/

Le site propose d’imprimer une étiquette avec un numéro d’identification unique. Lorsque vous prêtez le livre dans lequel est collée cette étiquette, l’acquéreur l’enregistre sur le site. Si chacun joue le jeu, vous pourrez savoir quel chemin a parcouru votre bouquin.

 

Concernant le numérique, la tâche est effectivement moins facile. Ha ces foutus DRM !!

Je vais éviter de parler d’Amazon, dont la stratégie commerciale, aussi efficace soit-elle, me $µ^%*/{#&|@

Mais même au-delà du géant, aujourd’hui c’est une grande question : DRM or not DRM ??

 

Pour notre part, nous avons choisi de laisser libres les ouvrages des auteurs que nous mettons en ligne. Premièrement parce que les menotter serait contraire à notre volonté de partage, et d’autre part, parce que nous ne voulons pas reproduire cette regrettable erreur dont la musique a essuyé les plâtres. Effectivement, partons du principe que, lorsque nous avons entre les mains un livre papier, nous pouvons le prêter comme bon nous semble. Ce n’empêche pas certains ouvrages de se vendre à tire larigot. Mais, d’autre part, tout simplement, en libérant les livres numériques, nous désacralisons totalement le piratage !

Et puis, pour en rajouter une couche, je vais vous dire une chose : lorsque j’achète quelque chose, il m’appartient et j’entends en faire CE QUE JE VEUX !!

 

C’est un parti pris qui peut, bien entendu, être controversé, et qui l’est d’ailleurs, mais c’est le nôtre et nous le portons bien haut.

 

Alors voilà notre message : Laissez donc les lecteurs partager aussi leurs lectures numériques !!

 

Encore merci pour cet article Bisonteint, et bonne route au livre numérique

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue

  • : BookStory.fr
  • : Boussole éditoriale, nous guidons les rencontres entre les auteurs, leurs lecteurs et les éditeurs. Si vous faites partie de l'une de ces catégories, nous vous invitons à nous rejoindre sur www.bookstory.fr
  • Contact

Nous suivre...

Rejoignez nous sur   logo facebook

 

Rejoignez nous sur   logo Twitter-copie-1

Recherche

Liens