Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 15:16

« Livre numérique en hausse. Livre papier en baisse. »

C’est le titre parlant d’un article récent de Nicolas Gary sur Actualitté.

 

En effet, nous pouvons constater, depuis quelques mois maintenant, une hausse régulière des ventes de Readers & tablettes numériques et donc, intimement lié, de livres au format numérique.

 

Bien entendu, tout le monde le sait, c’est Amazon qui mène la danse avec des ventes numériques supérieures aux ventes papiers aux Etats-Unis (Edition Dédicaces) Il s’est d’ailleurs vu ces derniers jours ciblé par une entente entre Apple et cinq éditeurs (HarperCollins, Hachette, MacMillan, Penguin et Simon & Schuster).

 

Mais en France, que va-t-il se passer ?

 

Ces derniers temps j’ai eu l’occasion d’échanger sur Twitter avec Numeriklivres, Cultiste et Booklightfr notamment.

La conversation est revenue à de nombreuses reprises sur la crainte des libraires qui voient arriver un « Numérique » qu’ils ne savent pas comment aborder. C’est donc de leur avenir dont il est question.

 

Il me semble toujours aussi plaisant de flâner dans les rayons tapissés d’étagères aux aventures en tout genre et d’engager la conversation avec un libraire qui saura indubitablement trouver LE bouquin qui m’accompagnera pour quelques jours.

Bien sûr, nous nous dirigeons plus facilement vers les grandes surfaces spécialisées dans lesquelles l’accueil est bien moins chaleureux, le conseil bien moins personnalisé, mais l’offre impressionnante.

Finalement, ce qui nous attire en premier lieux, c’est simplement le livre, cet objet qui matérialise un moment d’évasion. Alors, la culture papier étant bien encrée dans nos valeurs françaises, nous prenons toujours autant de plaisir à en tourner, à en corner les pages et à revenir sans cesse chez notre libraire, comme on irait au cinéma, pour découvrir un nouveau personnage, une nouvelle énigme, de nouveaux décors et une nouvelle histoire…

 

Mais, il est vrai que le libraire et le contact humain que nous trouvons à ses côtés se voient concurrencés par un internet redoutablement pertinent, pratique et efficace.

Si l’envie de trouver un nouveau livre vous prend, peu importe le jour ou l’heure, vous trouverez sur la toile tous les renseignements, tous les conseils, tous les commentaires des lecteurs sur tel ou tel ouvrage.

La réception d’un bouquin prenant quelques jours, nous nous tournons de plus en plus vers ce nouveau format qui se démocratise et qui séduit de plus en plus de lecteurs : Le Numérique

Aujourd’hui, ce sont principalement les « Boulimiques » de lecture qui représentent les clients les plus attirés par le téléchargement… la dose étant immédiate en cas de manque dans la nuit ;)

Mais le commun des lecteurs y vient… petit à petit.

 

Certains clament haut et fort leur fidélité au livre papier, je pense particulièrement à Jean-Marc Roberts et à son avis bien tranché (Les commentaires aussi sont bien tranchés, à voir :) ). D’autres revendiquent leur position clairement orientée numérique, et ils sont nombreux.

 

Mais le numérique pourrait-il cohabiter avec les libraires ? Une jolie coloc’ à prévoir ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gf 24/08/2011 18:11


A Dubaï, un libraire s'y met : http://bit.ly/ptRZK0


Bienvenue

  • : BookStory.fr
  • BookStory.fr
  • : Boussole éditoriale, nous guidons les rencontres entre les auteurs, leurs lecteurs et les éditeurs. Si vous faites partie de l'une de ces catégories, nous vous invitons à nous rejoindre sur www.bookstory.fr
  • Contact

Nous suivre...

Rejoignez nous sur   logo facebook

 

Rejoignez nous sur   logo Twitter-copie-1

Recherche

Liens