Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 18:11

Les nouveaux lecteurs de Ebook, peut-être depuis Noël (?), seront heureux de savoir qu'il est facile et absolument légal de se procurer des ouvrages numériques gratuitement... et pas des moindres !

 

En effet, certains chefs-d'oeuvre de la littérature sont "libres de droits". C'est à dire qu'ils ne sont plus la propriété d'une personne physique ou morale et qu'ils tombent dans le "domaine public". Vous pourrez donc vous procurer facilement ces ouvrages qui vous promettent de très belles heures de lecture.

 

Mais les droits d'auteurs, comment ça marche exactement ?

 

Vous avez peut-être, il y a quelques temps, pu lire l'article sur les droits que possède un auteur. Intéressons nous maintenant au moment ou les droits cessent.

 

La propriété intellectuelle

 

L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle en donne la définition suivante :

« créations de l’esprit : les inventions, les œuvres littéraires et artistiques, mais aussi les symboles, les noms, les images et les dessins et modèles dont il est fait usage dans le commerce. »

(Extrait du site internet www.wipo.int)

 

La propriété intellectuelle peut revêtir deux formes :

 

-          la propriété industrielle : Elle comprend les inventions (brevets), les marques, les dessins et modèles industriels et les indications géographiques.

 

-          le droit d’auteur : Il comprend les œuvres littéraires et artistiques que sont les romans, les poèmes et les pièces de théâtre, les films, les œuvres musicales, les œuvres d’art telles que dessins, peintures, photographies et sculptures, ainsi que les créations architecturales.

 

Le droit d'auteur est automatique et ne nécessite aucune démarche particulière. Un auteur est donc systématiquement propriétaire de son texte au moment même où il l'écrit. Il peut cependant confier ses droits à un ayant droit, le plus souvent un éditeur, avec un contrat d'édition.

 

Le contrat d'édition

 

Marie-Florence Piriou, sous-directrice de la S.O.F.I.A., définie le contrat d’édition comme suit :

« Le contrat d’édition est le contrat par lequel l’auteur d’une œuvre de l’esprit ou ses ayants droit, cèdent à l’éditeur, à des conditions déterminées, le droit de fabriquer en nombre des exemplaires de l’œuvre, à charge pour lui d’en assurer la publication et la diffusion ».

 

En d'autres termes, l'éditeur "achète" à l'auteur le droit d'exploiter son oeuvre.

 

Le contenu du contrat est réglementé dans le Code de la Propriété Intellectuelle et doit répondre à bon nombre de conditions :

 

-L’énonciation des droits cédés (principalement le droit de reproduire, de publier et d’exploiter l’oeuvre) doit être formulée par écrit, le domaine d’exploitation des droits cédés doit être délimité quant à son étendue, sa destination, son lieu, sa durée.

 

-Les obligations de l’auteur et de l’éditeur doivent apparaître.

 

-Le contrat doit prévoir une rémunération en contrepartie de la cession des droits. Le principe est celui de la rémunération proportionnelle pour l’auteur (pourcentages fixés entre 8 et 14 % le plus souvent), calculée sur le prix de vente au public (la rémunération forfaitaire étant autorisée dans certains cas).

 

Le droit d’auteur va s’exercer à chaque fois que l’ouvrage passera dans un nouveau format ou prendra une nouvelle forme d’exploitation.

 

- L’éditeur peut également intégrer dans le contrat un droit de préférence pour s’assurer « l’exclusivité » de la production future d’un auteur.

 

(Extrait du site internet www.crl.midipyrenees.fr )

 

Nous voilà renseignés quant à la propriété d'un texte et à son utilisation. Mais si l'oeuvre appartient à son auteur et que l'éditeur peut la distribuer dans le cadre d 'un contrat d'édition (en reversant une rémunération à l'auteur), comment se fait-il que nous trouvions des livres gratuits ?

 

Droit d'auteur et domaine public

 

Extrait de la page Wikipedia "Droit d'auteur" :

 

"La durée minimale de protection imposée par les conventions internationales est de 50 ans après la mort de l’auteur. L'expression latine post mortem auctoris, est couramment utilisée. Le délai post mortem commence le 1er janvier suivant le décès de l’auteur. Dans les pays membres de l’Union européenne, notamment la Belgique et la France, la durée de protection a été harmonisée à 70 ans post mortem pour la plupart des œuvres."

 

Ces oeuvres, dont l'auteur est décédé depuis plus de 70 ans, ne sont plus protégées par le droit d'auteur et deviennent donc accessibles librement.

 

C'est par exemple grâce à cette clause que Nintendo a pu proposer dernièrement un "Jeu" nommé "100 livres classiques" sur la Nintendo DS. Je vous laisse découvrir ça en vidéo pour ceux qui ne connîtraient pas encore :

 

 

 

C'est aussi comme ça que de nombreux sites internet vous proposent de télécharger gratuitement des livres au format numérique.

 

Je n'ai plus qu'a vous souhaiter une bonne lecture !!

 

 

Repost 0
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 20:31

Bonjour à tous !

 

Un petit billet très rapide pour vous souhaiter un Joyeux Noël !! J'espère que vous avez tous bien profité du réveillon et de cette journée et que vous avez été gâtés.

 

Alors... Le Papa Noël a-t-il déposé quelques Readers sous les sapins ?

 

Cette semaine promet d'être dynamique pour BookStory.... histoire d'attaquer l'année du bon pied. Mais ce n'est pas encore le moment des voeux, encore un peu de patience

 

Nous vous souhaitons donc une bonne fin d'année, et si vous avez eu le plaisir de recevoir un livre en cadeau, n'hésitez pas à nous en dire deux mots !!

 

kindle2xmas-300x300

Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 22:52

Amazon est encore au coeur de l'actu à l'approche de ces fêtes de Noël.

 

Les différentes démarches de la firme Americaine pour mettre en avant le livre au format numérique se font remarquer (Applications mobiles, livre numérique en cadeau par mail, prêt de Ebook...) et ça marche.

 

Nous apprenons aujourd'hui que les ventes de Kindle dépassent de 60% les estimations des experts qui s'étaient penchés sur la question. L'information n'est pas confirmée par le distributeur lui-même, mais elle semble fiable, annoncée par l'agence Bloomberg.

 

Les ventes avaient atteint l'année dernière 2.4 millions de Kindle vendus et les estimations misaient sur le double cette année, soit 5 millions d'unités... et bien ils se sont trompés ! Ce sont 8 millions de Kindle qui ont été vendus en 2010, certainement aidé par la tendance Ebook de Noël (~ 1 millions/mois en fin d'année).

 

Il faut dire que cette année fût marquée par un secteur en grand mouvement. Nous avons accueilli l'Ipad, qui n'a finalement pas fait tant de mal que ça aux readers, même si les vente de Ibooks ont explosé. Puis, le Kindle 3 (avec le Wifi) est venu au secours du Kindle 2... pour un prix plus compétitif !

 

Bref, il semble que Amazon ait de belles heures de succès devant lui, et nous de belles heures de lecture. 2011 devrait être un grand cru :)

 

 

Comparatif Kindle-2 

 

 

Repost 0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 18:14

Lancé en 1995, le site internet du journal Le Monde a fêté au début du mois de février 2010 son 100 000ème abonné profitant pour présenter un nouveau modèle innovant sur l’IPad - Son édition numérique.

 

En ce qui concerne le téléphone mobile, l’application Le Monde serait téléchargée sur plus de 50% des IPhones et atteignait en début d'année 40 millions de pages vues.

 

« l’iPhone nous fait gagner 15% de visites en plus »

 

C'est ce que précisait Philippe Jannet, PDG du Monde interactif. Preuve est faite que la culture et la lecture sur des supports électroniques attire la France.

 

Aujourd'hui, c'est E-bouquin qui nous donne l'info : Une application gratuite du site internet Le Monde devrait être disponible gratuitement très bientôt dans l'AppStore.

 

Visiblement pas de surprises sur cette application qui relayera le flux d'information mis en ligne sur le site internet. Pour le reste je vous propose de découvrir cette petite vidéo de présentation :

 

 

Repost 0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 07:27

Bonjour à tous,

 

En direct de Lyon et prêt à affronter le froid je passe en coup de vent pour vous proposer de découvrir une pub Amazon différente de leurs habitudes.

 

Ce sont les applications que le Géant met en avant aujourd'hui en misant donc sur la tendance M-commerce.

 

Comme nous vous le disions dans un article précédent, il n'est plus indispensable d'avoir un Kindle ou autre Reader pour lire un ouvrage au format numérique...

 

Je vous laisse découvrir cette petite vidéo et je vous souhaite une bonne journée.

Couvrez-vous bien

 

 

 
Pour les idées cadeaux retrouvez aussi la carte cadeau Amazon
Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 19:33

Ecrire un livre... il parait que c'est facile !

 

C'est ce qu'explique cette vidéo que je viens de découvrir sur YouTube et qui propose un guide (à commander sur le site pour 197$) permettant d'écrire son livre en 30 jours.

 

J'ai bien sur mon propre avis sur ce type de formation, mais je n'en dirai pas plus. La question intéressante ici est : Peut-on écrire un livre, formation ou pas, en 30 jours ?

 

Il est important de préciser qu'il s'agit d'un ouvrage qui aura pour vocation d'être édité, vendu, et qui sort donc du cercle familliale. 

La réponse varira bien sur en fonction du type de livre concerné. Il semblera plus aisé d'écrire une histoire de 15 pages pour un enfant qu'un roman de 500 pages (encore que ?). Mais un livre construit, quel qu'il soit, ne demande-t-il pas une étude poussée, des recherches, une longue période d'écriture, des corrections... ?

 

Peut-être des auteurs sauront-ils nous donner un avis expérimenté.

 

Combien de temps faut-il pour écrire un livre ?

Quelles sont les étapes ?

Comment organise-t-on son travail ?

Connaissons-nous la finalité dès le début ou l'histoire se fait-elle au fil de l'écriture ?

... ?

 

 

Repost 0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:32

amazon-kindle-FemmeLe Ebook séduit de plus en plus de femmes... c'est ce que traduit cette étude menée sur six mois (jusqu'au 31 octobre 2010) par GFK.

 

Le sujet ? La lecture numérique aux Etats-Unis.

 

Le premier constat porte bien entendu sur l'utilisation globale de Readers. Nous avons multiplié par trois le nombre d'utilisateurs par rapport à la même période en 2009. L'an dernier, de mars à octobre, nous pouvions compter 2.1 millions de lecteurs chez les Américains. En 2010 ils sont 5.9 millions !

 

Petite précision importante : Les Ordinateurs et autres appareils mobiles ne sont pas pris en compte dans cette étude. Seuls les Tablettes et les Lecteurs sont considérés comme des Readers.

 

Je me permets de vous rappeler que Arnaud Nourry, PDG de Hachette, prévoyait le réel démarrage du Ebook en France pour 2012... Ca promet !

 

Pour en revenir à notre disparité homme/femme, l'étau se resserre cette année. En 2009, les utilisateurs d'Ebook comptaient 56% d'hommes et 44% de femmes. En 2010, nous comptons seulement 49% des hommes pour 51% de femmes.

 

Les lectures vont en premier lieux vers la littérature pour 73.9% des sondés (principalement les femmes), puis vers les journaux pour 17.6% (principalement pour les hommes... il doit y avoir l'équivalent de "l'Equipe"  ) et enfin vers les magazines pour 15.3%.

 

Messieurs, si vous cherchiez un cadeau de Noël pour Madame, voilà l'idée !!

 

Pour vous guider dans la jungle des Ebook proposés en cette fin d'année, nous mettrons très bientôt en ligne un petit comparatif entre les principaux Readers.

 

Aux Etats-Unis ils sont 10% à vouloir offrir un Reader pour Noël, soit une hausse de 6% par rapport à l'année dernière. Et en France ? Pensez-vous au Ebook pour Noël ??

 

Si vous êtes utilisateur de e-book nous serions ravis de parler de vous dans un prochain article !!

Rien de bien sorcier : deux-trois questions à vous poser et, si le coeur vous en dit, une photo de vous et votre e-book sur le blog !

Déposez un commentaire ou envoyer nous un mail : gf@bookstory.fr

A très vite !

 

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 15:41

Le mois de Décembre est déjà bien avancé et je manque à tous mes devoirs puisque je ne vous ai pas encore proposé la sélection BookStory des nouveautés du mois... D'autant que vous en aurez peut-être besoin pour remplir votre liste au Père-Noël. 

 

Voici donc les livres que l'équipe vous conseille parmis les nouveautés de cette fin d'année :

 

Il y a des incontournables et gageons que celui-ci fera le bonheur des fans de la première heure quand ils le découvriront au pied du sapin : le huitième tome de "Star Wars : l'héritage de la force", écrit par Karen TRAVISS, sort aujourd'hui et promet d'être remplie de "Révélation(s)". 


http://ecx.images-amazon.com/images/I/51JDEyk3mrL._SS500_.jpg


Pour ceux qui veulent passer les fêtes de fin d'années la tête dan les étoiles tout en se cultivant, il y a "De feu et de glace", proposé par les éditions Odile Jacob. Ce livre, écrit par l'astrophycisien André BRAHIC, promet de vous emmener en voyage dans les coins les plus reculés de notre univers en se basant sur les dernières découvertes scientifiques. Loin d'être un manuel d'astrophysique, ce livre vous laissera sans doute rêveur. 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51KAgfds1XL._SS500_.jpg

 

Envie d'un peu moins de sérieux ? Retrouvez les aventures d'un héros un peu plus contemporain qu'Astérix, au travers du second tome des aventures de Sarkozix "Et ils coulèrent des jours heureux...", disponible dans toutes les bonnes librairies depuis le 1er décembre. Une manière de revivre les "grands moments 2010" de notre Président, de manière divertissante.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/611v%2BeBX50L._SS400_.jpg

 

Et si comme moi vous aimez vous plonger dans l'histoire des personnages qui ont marqué ce siècle et celui d'avant, et qu'en plus vous vous sentez l'âme d'un mélomane, n'hésitez pas à vous procurer le dernier livre de Alain GERBER, intitulé sobrement "Charlie".  Ce livre traite de l'enfance (et l'adolescence) du saxophoniste Charlie Parker.

 

http://www.livredepoche.com/photos-couvertures/LGFLIVREDEPOCHE/2010/9782253123774-G.jpg

Repost 0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 19:04

Petit jeu : BookStory c’est pour bientôt… mais saurez-vous deviner ce que c’est exactement ?

 

Vignette OverBleg BookStory

 

C'est avec un très grand plaisir que je vous annonce l'arrivée très prochaine du site internet BookStory !!

 

En effet, nous avons présenté hier notre projet au comité d'engagement de l'Incubateur Multimédia de la Belle de Mai, Mediaverde, qui a pris la décision, pour notre plus grand bonheur, de nous accompagner pour atteindre notre objectif...

 

Afin d'entretenir un peu de suspens, plutôt que de vous dévoiler tout de suite les différentes fonctionnalités du site et les opportunités qu'il offrira, nous vous proposons un petit jeu

  

Nous nous amuserons à vous dévoiler quelques indices sur le projet au fil des prochains jours. A vous de vous faire votre idée sur la finalité de notre démarche. Saurez-vous deviner ?

   

Prêts à jouer ? Alors commençons tout de suite !

 

Vous pourrez découvrir ci-dessous quelques-unes des premières lignes de la présentation de BookStory que nous avons soumis au comité d'engagement.

Celles-ci définissent bien nos aspirations et sauront, nous l'espérons, attirer votre attention en attendant Les prochains indices. ^^

 

De nos jours, l’innovation participe à l'apparition d’une forte tendance, celle du numérique. La musique, le cinéma et plus récemment la littérature investissent un territoire en constante évolution qui offre une multitude de possibilités : INTERNET.

 

En effet, le livre en format numérique connait une évolution constante. Peu à peu, les esprits se tournent vers ce nouveau mode de lecture, si bien que de grands acteurs tels que Google, Amazon et Apple investissent ce marché en plein essor.

 

De leur coté, les professionnels de l’édition n’hésitent plus à proposer leur offre dans un format dont la popularité est grandissante. En revanche, la difficulté intervient lorsqu’il faut miser sur un petit nombre d’écrivains sans être assuré de leur succès.

 

Beaucoup d’auteurs se voient donc refuser l’entrée dans la cours des grands et la tâche devient alors plus ardue. Certains tenteront de s’auto-éditer, d’autres s’élanceront sur des tremplins médiatiques tels que My Major Company Books, mais tous ont compris que surfer sur la tendance du numérique pouvait être la clef du succès.

C’est dans la perspective de répondre à ces besoins que le projet BookStory est né.

Repost 0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 14:20

kindle

« Nous sommes heureux de rendre aussi simple que possible la démarche d'offrir votre livre Kindle préféré à un ami ou membre de votre famille […] Nous rendons cette fonctionnalité disponible à temps pour les vacances, dans le but d'offrir une option de shopping durant celles-ci simple et dépourvue de stress. Et ce pour tout le monde, non seulement les propriétaires de Kindle ».

Voici les paroles de Russ Grandinetti, le vice-président d’Amazon Kindle.

 

Vous êtes à la recherche d’une idée de cadeau simple, économique (… ou pas suivant les ouvrages). Vous n’avez pas envie de passer votre samedi dans la cohue des magasins, après avoir tourné pendant une bonne heure pour trouver une place et avant d’affronter les embouteillages à la sortie des centres commerciaux ?

Je suis désolé, nous devrons certainement tous y passer, je n’ai pas de solution pour cela… mais il en existe une pour faire quelques cadeaux en trois clics 

 

L’idée d’offrir un Ebook pour Noël vous a peut-être effleuré l’esprit, mais comment faire ? Encore faudrait-il que vous ayez le Reader ou la tablette de votre ami sous la main… ?

 

C’est Amazon qui a trouvé la solution à cette problématique.

Une nouvelle fonctionnalité sur le site permet d’offrir un Ebook en l’envoyant par mail ! Le destinataire n’aura même pas besoin d’un Kindle (le Reader d’Amazon) pour lire l’ouvrage.

Il lui suffira pour cela de télécharger gratuitement l’application d’Amazon disponible sur Iphone, Blackberry, Androïd, Windows phone, PC ou MAC.

 

Simple, rapide, voir même écolo, voilà la solution miracle pour faire plaisir facilement.

 

Evidemment le Géant de l’édition y trouve son compte. Après avoir offert la possibilité aux acheteurs de prêter, durant les deux premières semaines, le livre qu’ils venaient de télécharger, Amazon poursuit sur sa lancée « Marketing viral ».

 

Bien sûr, l’objectif premier semble être de proposer une offre aguichante et accessible, mais la finalité de l’opération ne serait-elle pas de faire goûter du Ebook à de nouveau lecteurs ?

Repost 0

Bienvenue

  • : BookStory.fr
  • BookStory.fr
  • : Boussole éditoriale, nous guidons les rencontres entre les auteurs, leurs lecteurs et les éditeurs. Si vous faites partie de l'une de ces catégories, nous vous invitons à nous rejoindre sur www.bookstory.fr
  • Contact

Nous suivre...

Rejoignez nous sur   logo facebook

 

Rejoignez nous sur   logo Twitter-copie-1

Recherche

Liens